Les Formations juridiques de l’ESAM

Vous aspirez à devenir juriste d’affaires ou à évoluer dans le milieu juridique ? Pour que vos rêves deviennent réalité, il n’y a pas de secret ! Vous devez, bien évidemment, suivre une formation juridique. Pour vous aider à choisir le programme qui vous correspond le mieux dans la jungle des cursus en droit, ESAM vous présente toutes ses formations juridiques du niveau Bac à Bac+5. 

etudiants

En quoi consiste une formation juridique ?

Avant de vous détailler chacun des niveaux possibles, laissez-nous vous expliquer en quoi consiste une formation juridique et pourquoi il est intéressant d’en suivre une. 

Comme vous vous en doutez, vous étudiez le droit, les sciences politiques, les institutions judiciaires et administratives, les procédures pénales… En résumé, vous devenez un pro’ de la législation ! 

Si vous décidez de suivre votre formation juridique en alternance, sachez que ce sera une véritable plus-value sur votre CV ! Votre profil directement opérationnel ravira les chefs d’entreprise en quête de salariés ambitieux et qualifiés. Alterner entre cours théoriques et phases pratiques en entreprise vous construit, en effet, une solide expérience professionnelle.

 

Le Bachelor Droit et Sciences Politiques

Cette formation juridique, d’une durée de 3 ans, est accessible à tous les titulaires du Baccalauréat sur concours. Pour intégrer l’un de nos deux campus (Rennes ou Paris), vous devez également présenter un projet professionnel en lien avec le droit et les sciences politiques. 

 

Le Bachelor Droit et Sciences politiques vous forme donc à devenir les légistes de demain. Incontournables dans le secteur public, les professionnels du droit sont aussi très recherchés dans le privé aussi bien au sein des grandes multinationales que des PME. 

 

En tant que parcours d’initiation au droit, le Bachelor vous permet de découvrir les grands principes du droit et des sciences politiques comme le droit constitutionnel, la géopolitique, la veille juridique… Mais, ce n’est pas tout ! Vous profitez également de 15 mois en France ou à l’étranger au sein d’une entreprise. Une belle expérience sur votre CV ! Et, ce n’est toujours pas fini ! Vous bénéficiez aussi de plusieurs périodes à l’étranger. Parfait pour améliorer votre niveau de langue et découvrir une nouvelle culture !

 

Le MSc Juriste d’affaires

Vous souhaitez poursuivre vos études supérieures une fois votre formation juridique de niveau Bac+3 validée ? Pourquoi ne pas opter pour le MSc Juriste d’affaires ? De niveau Bac+5, ce cursus de 2 ans est réalisable sur les campus de Paris et Rennes de l’ESAM et est proposé uniquement en alternance. 

 

Le MSc Juriste d’affaires vous offre une solide expertise professionnelle et des compétences très prisées des chefs d’entreprise. Dans un contexte d’internationalisation et de digitalisation des activités des sociétés, les directions juridiques deviennent de véritables partenaires pour les directions générales. Elles ont donc besoin de spécialistes, titulaires d’une formation pointue de juriste d’affaires. Vous êtes recherché ! 

 

Pendant ces deux années, en plus de profiter d’une solide expérience professionnelle grâce à l’alternance, vous acquérez des savoirs en : 

 

  • contrôle interne et risk management ;
  • management financier ;
  • pratique juridique des opérations commerciales ;
  • droit des sociétés : gouvernance ;
  • stratégie des risques ;
  • infractions pénales des affaires ;
  • droit de la concurrence…

 

L’idée est de vous permettre d’avoir un solide socle de connaissances juridiques tout en vous ouvrant aux grandes fonctions de l’entreprise (finance, gestion…). Un bon moyen d’être à la fois expert dans votre domaine et opérationnel en entreprise dans vos fonctions.

Quels débouchés après une formation juridique ?

Vous venez de finir votre formation juridique au sein de l’ESAM ? Il est désormais temps pour vous d’intégrer la vie active ! Selon votre niveau d’études et la spécialisation que vous avez choisie, vous pourrez faire carrière dans : 

  • le droit international ;
    • le droit international public ;
    • le droit international privé ;
    • les droits régionaux ;
      • le droit de l'Union européenne ;
      • le droit européen ;
  • le droit interne ;
    • le droit privé ;
    • le droit public ;
    • les droits mixtes ; 
  • le droit comparé... 

Comme vous pouvez le constater, les secteurs du droit sont extrêmement variés et, de ce fait, promettent de multiples débouchés comme : 

 

Plus de 100 débouchés sont possibles : Métiers de la Justice, de l’Entreprise, réglementés, ou encore de la Fonction Publique. Bien sûr, nous ne pouvions pas citer toutes les professions possibles… Toutefois, nous avons pensé à vous en les intégrant tous dans un livret. Alors, si vous souhaitez davantage découvrir de débouchés, consultez sans plus attendre notre guide des métiers du droit des affaires !

 

 

PARTAGER