L'alternance

L’ESAM, l’école de référence en Management Stratégique, Finance d’Entreprise et du Droit des Affaires du Groupe IGS propose des cursus d’études, en alternance, d’excellence reconnus par l’Etat et par les milieux professionnels.

working men

Avec ses formations en alternance de Bac+3 à Bac+6, les étudiants de l’ESAM pourront tendre à devenir managers, des entrepreneurs, des décideurs dotés de l’esprit d’entreprendre et ouverts sur le monde

L’alternance permet de se former à un métier et de s’intégrer plus facilement à la vie et la culture de l’entreprise. C’est un système de formation qui est fondé sur une phase pratique et une phase théorique qui alternent. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.

 

Les titres et diplômes dispensés à l’école ESAM

A l'ESAM, l'alternance est proposée sur les formations suivantes :

BAC +3 en alternance: 

BAC +5 en alternance :

BAC +6 en alternance:

Les modalités d’alternance :

  • Contrat de professionnalisation
  • Contrat d’apprentissage
  • Stage alterné

 

Les atouts de la formule alternance

Pour l'alternant(e)

  • Une acquisition des compétences
  • Un apprentissage des outils et méthodes utilisés en entreprise
  • Des projets à mener à bien sur le long terme
  • Une mise en pratique directe des connaissances acquises

Pour l'entreprise

  • Une ressource présente 12 ou 24 mois selon la formation
  • Un étudiant avec une formation spécialisée
  • Une transmission de ses méthodes et sa culture

 

J’ai souhaité effectuer mon MSc en alternance dans le cadre de la spécialité « Management Stratégique ». Grâce à l’ESAM, j’ai eu l’opportunité de réaliser mon alternance au sein du Groupe BNP PARIBAS en tant que Conseiller en gestion de patrimoine junior. J’ai opté pour ce dispositif de formation afin de me donner toute les chances d’intégrer les milieux professionnels dans les meilleures conditions et de me doter de compétences immédiatement opérationnelles. Organisation, rigueur, persévérance et passion sont les mots d’ordre afin de concilier efficacement les exigences et besoins de l’entreprise et ceux de l’ESAM. Gérer, évaluer, analyser, diagnostiquer, recommander ont été mes principales actions dans le cadre de mes missions en lien avec la clientèle. L’alternance m’a permis de corroborer mon projet professionnel et pour l’entreprise de recruter un collaborateur connaissant bien le secteur, le métier et les valeurs portées par le Groupe BNP PARIBAS. A l’issue de mon MSc, BNP PARIBAS m’a embauché en CDI au poste de Conseiller en gestion de patrimoine. L’approche « compétences métiers » mise en œuvre par l’ESAM vous permet de vivre pleinement l’entreprise avec quiétude et enthousiasme.

Témoignage de Wissem KOUMI – Promotion 2013 - Entrepreneur dirigeant


 

Un engagement tri partite

 

L’école ESAM s’engage :

  • À assurer l’enseignement prévu dans le programme de formation,
  • À désigner un responsable de formation qui accompagnera le jeune en alternance et assurera la liaison avec le tuteur,
  • À organiser une réunion dédiée aux tuteurs des alternants,
  • À communiquer à l’entreprise toutes les informations permettant d’évaluer l’assiduité de l’alternant

L'employeur s'engage :

  • À assurer une formation au salarié lui permettant d'acquérir une qualification professionnelle,
  • À fournir au salarié un emploi en relation avec son objectif professionnel.

Le salarié ou l’étudiant en stage alterné s'engage:

  • À travailler pour le compte de son employeur,
  • À suivre la formation prévue au contrat.

 

L’ESAM vous accompagne dans votre recherche d’alternance !

L’ESAM, école à vocation professionnelle, met en place tous les moyens et toutes les synergies pour amener les étudiants à la réussite et à la professionnalisation.

Le Service des Relations Entreprises accompagne les étudiants dans leur mise en relation avec le monde professionnel. Ce service répond à plusieurs objectifs : appréhender l’entreprise, apprendre à mieux se connaître, apporter aux jeunes une aide méthodologique et leur permettre un accès privilégié au réseau des entreprises partenaires de l’ESAM.

Pendant la campagne d’alternance, les apprenants peuvent notamment participer à des ateliers d’accompagnement à la recherche d’entreprise, au Forum Hand’IGS, au Forum Alternance (ou plus de 80 entreprises présentes pour proposer des contrats en alternance), et recevoir des offres en direct par le service des relations Entreprises.

journée forum entreprise

 


 

Les entreprises partenaires

Fort d’un réseau de plus de 2 000 entreprises partenaires, les apprenants sont en alternance aussi bien dans des grands groupes d’entreprises que des TPE. Notre volonté ? Vous permettre d’effectuer une alternance en lien avec votre projet professionnel !

Ils nous ont fait confiance

 

adecco
axa
bmw
logo thales
bpce
edf
france tv
hsbc
louis vuitton
kpmg
orange
safran
sncf
total
veepee
disney
logo sfr
logo fiducial
logo casino
logo gsf

 


 

Le contrat de Professionalisation

De quoi s’agit -il ?

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance à durée déterminée ou indéterminée avec une action de professionnalisation. Ce contrat permet d’alterner des périodes de travail en entreprise et des périodes d’enseignement en centre de formation en vue d’obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle.

Le contrat de professionnalisation permet d'associer l'acquisition :

  • D’un savoir théorique en cours (enseignement général, professionnel ou technologique)
  • Et d'un savoir-faire pratique au sein d'une ou plusieurs entreprises

Il vise l'obtention de titres ou diplômes correspondant à des qualifications : enregistrées dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)

Pour qui ?

Le contrat de professionnalisation s'adresse :

  • Aux étudiants de 16 ans à 25 ans révolus (26 ans moins un jour) pour compléter leur formation initiale
  • Aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans
  • Un jeune étranger titulaire de la carte de séjour temporaire ou pluriannuelle portant la mention "étudiant" peut conclure un contrat de professionnalisation si et seulement si :
    • Il a étudié, en France, sous statut étudiant pendant au minimum 1 an date à date
    • Il a moins de 26 ans
    • Il détient une autorisation de séjour
    • Il obtient une autorisation de travail

 

Les entreprises signataires du contrat de professionnalisation

Toutes les entreprises du secteur privé assujetties au financement de la formation professionnelle continue peuvent embaucher en contrat de professionnalisation.

Peuvent aussi recourir à la professionnalisation, les entreprises du secteur public (à l’exception de l’État ainsi que des collectivités territoriales et leurs établissements publics à caractère administratif) notamment le secteur public industriel et commercial (comme la RATP, l’Office National des Forêts ou la SNCF), à condition qu’elles soient assujetties au financement de la formation professionnelle continue.

 

La rémunération

La loi impose une rémunération minimale indexée sur le SMIC pour les titulaires d'un contrat de professionnalisation. La rémunération minimale varie selon l'âge et le niveau de qualification du salarié.

Niveau de salaire applicable à un salarié en contrat de professionalisation

Age du salarié

Salaire minimum de base (brut)

Salaire minimum majoré (brut)

Moins de 21 ans

846,68€

1000,63€

De 21 ans à 25 inclus

1077,60€ 1231,54€

Plus de 26 ans

1539,42€ 1539,42€

Les salariés ayant atteint l'âge de 26 ans doivent toucher au moins le montant du Smic.

Attention : ces chiffres représentent les minimas légaux ; certaines branches ont défini des taux de rémunération supérieurs à ceux indiqués ci-dessus.

La durée du contrat peut varier en fonction des années de formation, entre 12 et 24 mois.

Le contrat d'apprentissage

De quoi s’agit -il ?

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur.

Il permet à l'apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant 1 à 3 ans.

Pour qui ?

L'apprentissage repose sur le principe de l'alternance entre enseignement théorique en CFA et enseignement du métier chez l'employeur (de droit privé ou public) avec lequel l'apprenti a signé son contrat de travail.

L'âge minimum est de 16 ans. L'âge maximum est de 30 ans (29 ans révolus)

 

La durée

La durée du contrat dépend de la durée de la formation (entre 12 et 24 mois selon le diplôme préparé).

Le temps de travail de l'apprenti est identique à celui des autres salariés. La durée légale du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine.

 

Les entreprises signataires du contrat de professionnalisation

Toutes les entreprises du secteur privé, y compris les associations, peuvent recruter en contrat d’apprentissage.

Le secteur public non industriel et commercial (dont la fonction publique) peut également recourir à l’apprentissage dans les conditions précisées par les articles L. 6227-1 à L. 6227-12 et D. 6271-1 à D. 6272-2 du code du travail.

Les entreprises de travail temporaire peuvent également conclure des contrats d’apprentissage.

 

La rémunération

Situation

16 à 17 ans

18-20 ans Plus de 26 ans

1ère année

415,64€

661,95€

1539,42€

2ème année

600,37€ 785,10€ 1539,42€

3ème année

846,68€

1031,41€

1539,42€

3ème année

846,68€

1031,41€

1539,42€

Les salariés ayant atteint l'âge de 26 ans doivent toucher au moins le montant du Smic.

Attention : ces chiffres représentent les minimas légaux ; certaines branches ont défini des taux de rémunération supérieurs à ceux indiqués ci-dessus.

Le stage alterné

De quoi s’agit -il ?

Le stage alterné permet aux étudiants un accès au monde du travail en complément de leurs études, ce stage entraine moins d’obligations pour les organismes d’accueil.

La convention définit la durée et la répartition des heures de travail, les tâches à effectuer et la rémunération du stagiaire. L'étudiant en stage n'est donc pas lié à l'entreprise par un contrat de travail et n'a pas le statut de salarié.

Pour qui ?

Il s'adresse ainsi à tous les étudiants inscrits sur une formation dispensée en alternance.

Les conditions d'exécution du stage sont fixées par une convention de stage tripartite obligatoirement signée entre l'établissement de formation, l'étudiant et l'employeur.

 

La durée

Ce stage ne peut excéder 6 mois ou 924 heures par année d'enseignement (soit 132 jours en entreprise), répartis selon les modalités convenues dans la convention.

 

Les entreprises signataires du stage alterné

Cela peut être une entreprise du secteur privé, un organisme du secteur public, ou une association. Un tuteur est nommé afin d'accompagner l'étudiant tout au long de sa période de stage.

Les démarches :

  • Pour les étudiants souhaitant réaliser un stage alterné, il convient de :
  • Remplir un contrat d’études
  • Souscrire à la CVEC
  • S’acquitter des frais de scolarité
  • Faire valider la fiche de poste et la durée du stage par le service relations entreprises
  • Remplir une convention de stage alterné avec le service Relations Entreprises
  • Respecter la durée maximum imposée par la loi et le rythme d’alternance de votre formation

Attention : l’école doit impérativement valider, signer et recevoir la convention signée par les 5 signataires avant que le stage ne démarre. Dans le cas contraire, la convention ne saurait être validée.

 

La gratification

La gratification des stages en entreprise est une indemnité qu'une entreprise verse à son stagiaire à la fin de chaque mois. Bien qu'elle soit versée mensuellement, cette somme n'a pas le caractère de salaire et se trouve donc soumise à un régime juridique distinct tant en matière de montant minimum que sur le plan fiscal ou social.

La rémunération minimale ne s'applique qu'aux stages dont la durée est supérieure à deux mois, consécutifs ou non, au sein du même organisme (entreprise, administration, association, etc.) et au cours de la même année scolaire ou universitaire.

La loi impose un taux horaire minimum de gratification de 3,90 euros /heure, soit pour un mois composé de 22 jours travaillées, 600,6 euros.

À la différence du contrat en alternance prévoyant expressément le règlement des frais de scolarité par l'entreprise, ceux-ci restent à la charge de l'étudiant dans le cadre d'un stage.

Apprentissage et étudiants internationaux

Les étudiants internationaux hors Union Européenne doivent répondre à plusieurs critères pour pouvoir effectuer les programmes en alternance : 

  • Avoir moins de 30 ans au moment de la signature du contrat
  • Avoir étudié au minimum 1 an complet sur le territoire français

Pour plus de précision, contacter l'équipe des services aux entreprises de l'ESAM.

 


 

DECROCHER SON ALTERNANCE

Vos contacts privilégiés :

Le service Relations Entreprises a pour but de gérer les relations entre l’école et les entreprises. Il est votre interlocuteur privilégié sur ce qui concerne l’établissement de votre contrat d’alternance ou convention de stage.

Tout problème avec l’entreprise doit lui être signalé le plus rapidement possible, afin que les décisions nécessaires soient prises à temps.

 

 

ESAM Campus Paris

Marion vidal

Marion Vidal

Responsable Service aux Entreprises
Tel : 01 80 97 65 32
Tel : 07 86 00 74 92
mavidal@groupe-igs.fr

ESAM Campus Paris

becem hassen

Becem Hassen

Responsable Service aux Entreprises
Tel : 01 80 97 95 27
Tel : 06 67 48 80 10
bhassen@groupe-igs.fr

ESAM Campus Lyon

clothilde picard

Clothilde Picard

Responsable Relations Entreprises
Tel : 04 72 85 73 81
Tel : 06 45 19 09 94
ccpicard@groupe-igs.fr

PARTAGER