Fiche métier Commissaire aux comptes

Parmi les professionnels de l’expertise comptable, le commissaire aux comptes (ou CAC) fait partie de ceux qui ont avant tout un rôle de contrôle. Sa mission ? Se pencher sur l’activité d’une entreprise et vérifier si ses données comptables sont cohérentes avec sa situation financière. Cependant, il est important de savoir que le métier de commissaire aux comptes est aussi une profession réglementée, ce qui signifie qu’elle est strictement encadrée par la loi et que n’importe qui ne peut pas y avoir accès. Seuls les experts enregistrés auprès de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC) peuvent l’exercer. Vous voulez mieux connaître ce poste ? Voici tout ce qu’il faut savoir !

commissaire aux comptes

Missions d'un Commissaire aux comptes

Comme indiqué, le métier de commissaire aux comptes est une profession réglementée, qui s’exerce au sein d’un cabinet comptable ou en libéral. Comme indiqué plus haut, il doit obligatoirement être affilié à la CNCC. Ce professionnel a pour rôle d’étudier les comptes d’une entreprise pour relever toute anomalie, qu’il doit alors révéler aux actionnaires de l’entreprise, voire au Procureur de la République.

Il doit donc :

  • passer en revue l’ensemble des comptes d’une entreprise ;
  • s’assurer de leur cohérence avec les standards comptables nationaux ;
  • réaliser des enquêtes auprès des différents acteurs de l’entreprise ;
  • évaluer la pertinence des états financiers par rapport aux résultats de l’entreprise ;
  • rédiger un rapport et signaler toute incohérence ;
  • proposer des axes pour la stratégie financière de l’entreprise auditée.

Les avantages et les inconvénients

Les avantages : en tant que commissaire aux comptes, il est nécessaire d’aller à la rencontre de nombreuses entreprises. Cette diversité des contacts rend le métier particulièrement enrichissant sur le plan professionnel, mais aussi personnel.

Les défauts : c’est un métier aux responsabilités particulièrement fortes. En cas de manquement, ce professionnel risque des sanctions qui peuvent aller jusqu’à l’emprisonnement. De même, le commissaire aux comptes doit réaliser des horaires particulièrement denses chaque jour.

Les compétences du commissaire aux comptes

La compétence clé du métier de commissaire aux comptes reste avant tout une maîtrise parfaite des chiffres et des documents comptables. Pour cela, il doit maîtriser les règles juridiques et fiscales. Il doit également être à l’aise avec l’outil informatique, notamment les logiciels de bureautique, mais aussi les logiciels comptables. Pour rendre son rapport, il doit avoir de bonnes compétences rédactionnelles pour rester clair, concis et éviter les fautes d’orthographe.

Qualités

Dans le métier de commissaire aux comptes, la première qualité à avoir est bien entendu une très grande rigueur et un sens critique aiguisé. Il faut réaliser un examen approfondi des documents comptables et il ne faut pas rater le moindre détail. De même, parmi les qualités indispensables pour être CAC, on retrouve aussi une intégrité sans faille et le respect de la confidentialité.

Profil

Le commissaire aux comptes est un professionnel hautement qualifié. C’est pour cela que pour accéder au métier, il faut suivre une formation d’excellence. De quelle façon devenir commissaire aux comptes ? Il faut obtenir le diplôme d’expert-comptable. Pour cela, il faut d’abord obtenir le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG). Une fois que vous avez décroché le diplôme d’expert-comptable, vous devrez passer par un stage obligatoire de deux ans. C’est après cette période que vous pouvez enfin définitivement accéder au poste. Vous êtes intéressé par le métier de commissaire aux comptes ? L’ESAM vous permet d’y accéder, en proposant le DSCG à Paris et Lyon, deux grandes villes dans lesquelles les opportunités professionnelles ne manquent pas !

Salaire du commissaire aux comptes

Le salaire du commissaire aux comptes est composé des honoraires qu’il touche à chaque mission. Le montant de ces honoraires dépend notamment de la taille de l’entreprise auditée. Cependant, on peut dire que ce professionnel gagne généralement plus de 40 000 € par an, un chiffre qui peut monter jusqu’à 65 000 € pour un professionnel expérimenté.

La journée type du commissaire aux comptes

Il faut plusieurs jours au commissaire aux comptes pour réaliser l’audit d’une entreprise. Dans ce cadre, les journées ne se ressemblent pas toutes, puisqu’il doit réaliser plusieurs missions différentes. Si au départ, il commence par un entretien avec la direction de l’entreprise, son travail se poursuit ensuite par l’examen des documents comptables. Il va les lire attentivement et vérifier leur conformité. C’est quand il a fini ce travail d’analyse qu’il ira enquêter auprès du personnel administratif et financier pour s’assurer de l’exactitude des chiffres qu’il a étudiés. Une fois cette étape terminée, il remet son rapport à l’assemblée générale. Il peut alors certifier la conformité des comptes, émettre des réserves ou refuser la certification et signaler les irrégularités constatées. Tout au long de ce travail, une constante : le respect de la déontologie et du secret professionnel.

Comment devenir Commissaire aux Comptes avec l'ESAM ?

L'ESAM vous propose un cursus en 5 ans vous permettant de devenir par la suite commissaire aux comptes.

Après le BAC ?

Vous souhaitez vous orienter vers les métiers de la comptabilité et devenir commissaires au comptes ? L'ESAM vous propose un programme en 3 ans pour préparer le DCG (ou Diplôme de Comptabilité et de Gestion). Ce diplôme de niveau BAC +3 est la première étape pour devenir commissaire au compte !

Après un BAC +2 ?

Avec un BTS Comptabilité ou bien encore un DUT GEA avec la spécialisation en Finance validé, il est possible d'intégrer directement la deuxième année du Diplôme de Comptabilité et de Gestion vous permettant d'accéder plus rapidement au DSCG.

Après le DCG ou le Master CCA ?

Le DSCG (ou Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) est accessible après la validation d'un DCG ou bien encore d'un Master CCA. L'obtention du DSCG vous permet de valider un niveau Grade de Master (BAC +5) qui vous permettra de préparer le DEC pour devenir commissaire aux comptes.

 

Quels débouchés ?

Le métier de commissaire aux comptes offre de nombreux débouchés dans sa branche. Ainsi, il est possible de se tourner notamment vers les postes suivants :

Vous pouvez aussi vous orienter vers...

Vous êtes intéressé par les métiers de la finance d’entreprise ? Découvrez aussi les métiers de :

Découvrez tous les métiers de la comptabilité

Devenez expert comptable avec l'ESAM

Intégrez notre Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, qui confère le Grade de Master.

En savoir plus

PARTAGER