Fiche métier analyste financier

Le métier d’analyste financier est un poste ultra-spécialisé du domaine des finances. C’est un spécialiste des sociétés cotées en bourse dont la principale mission est d’assurer la pérennisation et le développement des activités de son employeur. Il aide les investisseurs à réaliser des transactions fructueuses en s’appuyant sur des indicateurs financiers, économiques et sociaux.

Quelles sont ses activités au quotidien et quel est le salaire de l’analyste financier ? Quelles sont les qualités et compétences requises pour accéder au poste ? L’ESAM vous dit tout !

Devenir analyste financier avec l'ESAM, Ecole de finance

Missions de l’analyste financier

Le métier d’analyste financier est structuré autour de trois principales activités : la collecte d’informations, l’analyse des résultats et la production de recommandations.

Dans un premier temps, il rassemble toutes les sources (documents et bilans financiers, rapports annuels) pouvant lui servir de base pour son analyse. Il étudie également la presse économique, échange avec les directeurs financiers et directeurs des différents départements pour collecter toutes les informations susceptibles de l’aider à évaluer une société sous différents angles : rentabilité, ressources humaines, restructuration, etc.

Une fois en possession des informations nécessaires, l’analyste financier interprète les chiffres et détermine la valeur de l’entreprise, qu’il compare ensuite à celle de la concurrence. Ses réflexions doivent prendre en compte la situation générale du secteur sur lequel il est spécialisé, tout en ayant un regard sur les grandes tendances économiques.

Enfin, se basant sur ses différentes analyses financières, il détermine la valeur de l’entreprise et ses perspectives de développement, qu’il présente sous forme de notes ou d’études financières. Les études produites lui permettent d’apporter ses recommandations quant aux opérations à réaliser.

Ces différentes activités lui permettent de garantir la bonne santé et la croissance des sociétés en bourse. Toutefois, ce n’est pas le seul secteur qui s’intéresse à ce profil : les bureaux d’études indépendants, les sociétés d’investissement ou encore les établissements bancaires sont des employeurs potentiels. En évoluant dans une banque, l’analyste financier occupe un rôle de conseil auprès des gestionnaires de portefeuilles sur les opportunités de placement.

Compétences de l’analyste financier

Les compétences nécessaires pour le métier d’analyste financier sont multiples. Avant tout, il doit disposer d’excellentes connaissances en finance pour lire et interpréter les bilans, comptes et autres documents comptables et financiers. Il a également une bonne maîtrise des normes comptables et des problématiques juridiques de l’entreprise, ainsi qu’une solide culture générale économique et il connaît parfaitement le secteur d’activité dans lequel il évolue.

Enfin, l'analyste financier doit avoir une excellente communication orale et écrite, pour mieux interagir avec ses différents collaborateurs et interlocuteurs et transmettre clairement ses idées.

Qualités

En matière de qualités personnelles, l’analyste financier doit également avoir :

  • le sens de l’analyse ;
  • l’esprit de synthèse et de discernement ;
  • de la curiosité ;
  • le sens du détail ;
  • une bonne résistance au stress ;
  • une forte capacité de travail ;
  • une bonne capacité d’adaptation ;
  • de la réactivité ;
  • de l’ouverture d’esprit.

Le métier est généralement destiné aux profils expérimentés, avec plusieurs années à un poste d’assistant, par exemple, qui peut être un bon tremplin pour les jeunes diplômés, car c’est une profession très formatrice.

Profil

L’accès au poste requiert, à minima, un Bac+5 dans des secteurs comme les statistiques, la comptabilité ou un master en finance.

L’ESAM propose trois formations qui préparent au métier d’analyste financier :

Salaire de l’analyste financier

Le salaire brut mensuel d'un analyste financier débutant est de 2 500 € par mois, variable selon la nature de l’employeur, la taille de l’entreprise et le secteur d’activité. Un professionnel aguerri peut gagner jusqu’à 10 000 € par mois.

La journée type de l’analyste financier

Le quotidien de cet amoureux des chiffres est rarement monotone et chaque journée peut être totalement différente de la veille ! L’analyste financier pourra consacrer certaines journées à l’analyse des bilans d’entreprise, alors que d’autres pourront être entièrement dédiées à la collecte d’informations financières et économiques.

PARTAGER