Portrait d’entrepreneur – Kévin Le Van

Chaque mois, nous vous présentons le parcours d’un ancien de l’ESAM devenu entrepreneur.

Entretien avec Kévin Le Van, Entreprise Melo Prod.

KevinQuel est votre parcours au sein de l’ESAM ?

Issu de la promotion 2010, j’ai effectué un master 2 en Création d’activité et entrepreneuriat. J’ai intégré l’école en 2005 et j’ai réalisé mes cinq années post bac au sein de l’Esam avec une troisième année à l’internationale.

J’ai décidé de créer ma société en 2007 en deuxième année. Le projet a débuté lors d’un module de « Projet associatif » proposé par l’école.
J’avais effectué au cours de ma première année, un stage dans une imprimerie et c’est lors de ce stage que mon idée de création d’entreprise à pris forme.

Quelle est votre entreprise ?

Mon idée : commercialiser des impressions sur toile personnalisées et proposer ce service aux laboratoires de développement photo sur Paris.

C’est en partie, grâce à ce module que j’ai pris le risque de me lancer rapidement. Une fois les premiers clients identifiés et démarchés, j’ai décidé de passer d’un projet associatif à la création d’une SARL.
C’est de cette manière que j’ai commencé mon activité en sous-traitance, avec une dizaine de points de vente partenaires sur Paris (Kodak, Fujifilm, Phox…)
Grâce à cette activité, j’ai pu me développer et m’équiper en matériel.
Cela m’a permis d’enrichir ma gamme de produit, de contrôler mes prix ainsi que le processus de production. Aujourd’hui nous réalisons en plus de l’impression sur toile, des impressions grands formats, des impressions sur textiles, des objets de communication, des stickers…
Nous vendons aux professionnels mais également aux particuliers. J’ai d’ailleurs depuis mes débuts l’Esam et le Groupe IGS parmi mes clients. www.melo-prod.com

Quels cours de l’ESAM mettez-vous aujourd’hui en pratique ?

Gérer une entreprise nous oblige à mettre en pratique différentes compétences, notamment en ce qui concerne la comptabilité, le droit des affaires, le management ainsi que les ressources humaines. Nous devons analyser, anticiper, prévoir, décider.

Parmi les cours que j’ai déjà mis en pratique ou que je mets en pratique actuellement, je pourrais citer : Responsabilité juridique du Chef d’entreprise, Construction d’un plan d’affaire, Comptabilité, Création et propriété intellectuelle, Entrepreneuriat social et développement durable.

Quel est votre meilleur souvenir de l’ESAM ?

Comme la majorité des étudiants, les bons moments passés en cours avec la promotion, les souvenirs d’échanges intéressants avec les intervenants, la gentillesse et la disponibilité de l’administration, le semestre universitaire à l’étranger.

 Quel conseil pouvez-vous donner aux étudiants qui se destinent à devenir entrepreneurs ?

Tout d’abord, je pense qu’il est important d’être passionné par son activité. La passion facilite la motivation et l’engagement.

Il faut s’impliquer sérieusement dans son Business Plan. Celui-ci vous permettra d’avoir une vision réaliste de votre projet à court et moyen terme.
Ensuite il est important de bien s’entourer dès le début son activité. Il faut faire attention concernant le choix de ses premiers collaborateurs. Les meilleurs amis ne font pas toujours les meilleurs associés. Mieux vaut chercher des compétences complémentaires plutôt que de favoriser l’entourage proche. En cas de problème, il est toujours plus facile de se séparer d’un associé, que d’un ami associé.
Enfin, n’ayez pas peur d’entreprendre, les succès et les échecs sont formateurs.

 

Merci Kévin pour ce témoignage et bon courage pour la suite !