Fiche métier manager du contrôle interne

En entreprise, le contrôle interne vise à assurer la conformité des projets avec la loi et les réglementations. De ce fait, le manager du contrôle interne veille à l’application des instructions fixées par la direction dans le respect de la législation. Le bon fonctionnement des processus internes et la fiabilité des informations comptables participent à la maîtrise de toutes les activités et tous les projets de sa société. En tant que poste clef, le manager du contrôle interne doit encadrer tous les processus au regard des normes financières et ISO (Organisation Internationale de Normalisation), des lois et des règles internes à l’entreprise. Si le métier de manager du contrôle interne vous intéresse, voici toutes les informations utiles à connaître sur ce poste ! ESAM vous dit tout !

Manager_controle_interne_metier

Missions d'un manager du contrôle interne

Le métier de manager du contrôle interne est un poste à responsabilités qui vous confère une position importante au sein de l’entreprise. Le rôle du manager du contrôle interne est d’identifier les différents risques encourus par sa société. Pour cela, il établit des plannings de contrôle, effectue des audits internes et externes, rédige des rapports précis, analyse la comptabilité, vérifie la bonne application des recommandations et informe sa direction de toutes les nouvelles normes et réglementations. Lors d'entrevues avec sa direction ou ses clients, il doit faire preuve de pédagogie dans ses explications des nouvelles normes.

Si un évènement survient, il l’analyse et tire des conclusions afin d’éviter qu’une telle erreur resurgisse En cas de manquement, il doit prévenir sa société des risques encourus. En somme, il veille au bon fonctionnement et à la conformité de son entreprise avec la loi.

Les avantages et les inconvénients

Les avantages : en tant que cadre, le manager du contrôle interne bénéficie d’un salaire attractif, même en début de carrière. Par ailleurs, ce poste à responsabilités vous confère une position hiérarchique qui vous permet de diriger un service, idéal pour les leaders dans l’âme !

Les inconvénients : en tant que manager, vous êtes responsable d’une équipe et, s’il y a un manquement, c’est vous qui êtes responsable. Vous devez donc veiller à ce qu’aucune erreur ne se produise. Il est aussi important de savoir résister au stress et montrer que vous êtes capable de surmonter les épreuves et réussir malgré les obstacles qui se dressent sur votre route.

Les compétences du manager du contrôle interne

Le manager du contrôle interne doit être capable de gérer et diriger une équipe. Il doit posséder des compétences managériales et être à l’aise à l’oral. De plus, il doit être pédagogue et diplomate afin de transmettre ses idées et expliquer les nouvelles normes et réglementations à mettre en place. Garant de la conformité et de la fiabilité des projets, il doit posséder de solides compétences techniques en ce qui concerne les réglementations juridiques, fiscales ou sécuritaires. Au travers de ses audits, il doit traduire les bonnes pratiques à mettre en œuvre en termes techniques. Ainsi, l’aisance rédactionnelle et la connaissance d’un vocabulaire technique sont requis. La maîtrise de l’anglais est une plus-value lorsqu’il doit s’adresser à différentes administrations d’autres pays. Afin de mener à bien ses missions, Il doit savoir utiliser les outils informatiques, les logiciels de gestion de données et les techniques de contrôle interne.

Qualités

En tant que cadre, le manager du contrôle interne doit être rigoureux, minutieux et organisé. Il doit aussi anticiper les situations et avoir une vision globale des projets. Diplomate et pédagogue, il doit posséder un bon relationnel afin d’expliquer à ses dirigeants et services le bien fondé de ses analyses. Le manager du contrôle interne doit savoir répondre à toutes les interrogations de ses interlocuteurs. Il doit donc être réactif et dynamique, mais aussi force de proposition pour mettre en valeur ses idées.

Profil

En tant que poste à responsabilités, le métier de manager du contrôle interne nécessite au minimum un diplôme de niveau Bac+5, de préférence en économie, management. finance ou gestion.  Intégrer le MBA Risque Contrôle Conformité (MBA RCC) vous permet de décrocher un diplôme qui vous spécialise dans la maîtrise des risques financiers des entreprises à rayonnement international. Ce programme court, d’une année seulement, est accessible après un Bac+5 ou un Bac+4 et 3 années d’expérience. Une fois le MBA RCC en poche, vous êtes prêt à entrer dans le monde du travail et à donner un nouvel élan à votre carrière !

Salaire du manager du contrôle interne

Le salaire d’un manager du contrôle interne oscille, en général, entre 2 700 € et  5 000 € brut par mois pour un débutant. Un professionnel avec quelques années d’expérience peut espérer toucher entre 50 000 € et  100 000 € brut par an. Bien entendu, ces montants peuvent varier en fonction du niveau d’expérience et des compétences de ce professionnel, mais aussi selon la taille de l’entreprise.

La journée type du manager du contrôle interne

Le manager du contrôle interne vit, chaque jour, de nouvelles expériences ! Il n’y a pas de journée type car chaque mission est différente et, selon les urgences, il peut bouleverser son planning. Sa mission principale est de se tenir à jour sur les nouvelles réglementations et législations. Si les normes changent, il doit avertir sa direction et son service. Par ailleurs, il doit rédiger des audits explicatifs de toutes les nouveautés. Il analyse la comptabilité et fournit des recommandations précises.

Comment devenir manager du contrôle interne avec l'ESAM ?

Pour devenir manager du contrôle interne, l'ESAM vous propose une formation en 6 ans.

Après le Bac ?

Vous souhaitez travailler dans les métiers de la gestion et de la comptabilité ? L'ESAM vous propose  des diplômes de niveau Bac+3 tels que le Bachelor Management Gestion International ou le Bachelor Droit et Sciences Politiques.

Après un Bac+2 ?

Après avoir obtenu un diplôme de niveau Bac+2, vous pouvez effectuer une passerelle et passer directement en troisième année de Bachelor. Par la suite, vous pouvez vous diriger vers une formation de niveau Bac+5, à l’instar du MSc Expert Financier, qui vous spécialise dans la finance d’entreprise.

Après un Bac+5 ?

Après avoir obtenu un diplôme de niveau Bac+5, vous pouvez devenir manager du contrôle interne. Le MBA Risque Contrôle Conformité (MBA RCC) vous apporte toutes les compétences nécessaires en risk management, contrôle et conformité.

Quels débouchés ?

Le métier de manager du contrôle interne offre de multiples opportunités dans le domaine de la comptabilité, de la gestion et de la finance. Vous pouvez vous diriger vers les postes suivants :

Vous pouvez aussi vous orienter vers…

Si vous souhaitez évoluer dans ce domaine, voici quelques métiers de la finance d’entreprise auxquels vous pouvez aspirer :

Devenez manager du contrôle interne avec l'ESAM

Intégrez notre MBA Risque Contrôle Conformité, qui vous forme à la maîtrise des risques financiers des entreprises.

En savoir plus

PARTAGER