Fiche métier conseiller financier

Les particuliers et les entreprises ont un point commun : les deux ont besoin de produits financiers qui correspondent à leur situation. Assurance vie, investissement immobilier, placement boursier… sont autant de produits avancés qui nécessitent un accompagnement par un spécialiste pour prendre une bonne décision. Le métier de conseiller financier consiste justement à apporter cet accompagnement. Dans certains cas, il doit même apporter son assistance à un niveau international. Vous êtes intéressé par ce poste ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir à son sujet !

commissaire aux comptes

Missions du conseiller financier

Le métier de conseiller financier peut s’exercer dans une agence bancaire, mais pas seulement. Beaucoup travaillent pour une société de courtage, voire au sein d’une grande entreprise. Ses missions dépendent essentiellement du type de clientèle dont il s’occupe.

S’il accompagne des particuliers, il leur proposera des conseils pour gérer leur patrimoine ainsi que des produits financiers adaptés pour augmenter leurs revenus ou préparer leur retraite. Par exemple, il peut conseiller à son client d’acheter un appartement dans une ville où la demande locative est élevée pour qu’il puisse profiter de revenus réguliers sous la forme de loyers.

En revanche, si ses clients sont des entreprises, les objectifs seront totalement différents. Dans ce cas-là, il doit leur conseiller des placements et tout type de solutions d’investissement. Il peut aussi être conseiller par exemple dans le cadre d’un rachat d’entreprise. S’il travaille pour une grande structure, son métier peut avoir un fort accent international.

Mais quel que soit son client, on peut résumer ses missions ainsi :

  • évaluer les marchés, éventuellement à l’international selon ses missions ;
  • analyser la situation fiscale et patrimoniale de ses clients ;
  • déterminer avec eux leurs objectifs ;
  • apporter ses conseils et proposer les produits financiers les plus adaptés à l’objectif établi.

Compétences du conseiller financier

Le métier de conseiller financier demande des connaissances pointues dans les domaines du droit, de la fiscalité et des produits financiers. Il doit avoir une excellente capacité à s’autoformer et à rester en permanence au courant des derniers produits financiers et des évolutions juridiques du secteur. C’est grâce à cette capacité d’adaptation qu’il peut toujours proposer de nouveaux produits à ses clients.

Qualités

Mais pour réussir dans le métier de conseiller financier, il faut également de nombreuses qualités personnelles. La première, puisqu’il doit échanger en permanence avec ses clients, est d’avoir un excellent relationnel. Il doit savoir être diplomate et pédagogue afin de proposer à ses clients des produits adaptés à leur situation et tempérer les objectifs parfois irréalistes qu’ils voudraient se fixer. Il doit être aussi à l’aise à l’écrit qu’à l’oral et être réactif en cas de demande. Pour faire des propositions pertinentes, il doit avoir un excellent esprit d’analyse et de synthèse et être capable d’anticiper les fluctuations de la conjoncture. Pour cela, il doit rester très attentif aux évolutions des marchés. Pour mener à bien ses missions, il doit se montrer organisé et particulièrement rigoureux dans chacune de ses actions. Enfin, il doit avoir une bonne résistance à la pression.

Profil

Pour accéder au métier de conseiller financier, il est avant tout nécessaire d’être titulaire d’un diplôme au moins de niveau Bac+2 dans le secteur de la banque ou de la finance. Cependant, pour atteindre un niveau de professionnalisation plus élevé (et surtout si vous souhaitez gérer des clients professionnels), vous pouvez pousser vos études jusqu’au Bac+4 ou 5.

L’ESAM vous propose la spécialisation Expert Financier de son Master of Science (Bac+5) proposé à Paris et Lyon. Si vous voulez accéder rapidement à des postes à responsabilités, c’est la formation idéale.

Salaire du conseiller financier

Le salaire du conseiller financier se situe généralement entre 5 000 et 6 000 € brut par mois, selon son expérience et la taille de l’entreprise pour laquelle il travaille.

La journée type du conseiller financier

La journée typique d’un conseiller financier ? Elle tourne autour de l’humain !

Au cours de sa journée de travail, il doit essentiellement s’occuper de ses clients, particuliers ou professionnels, les recevoir et les conseiller. Mais quand il n’est pas en rendez-vous, il doit aussi chercher à augmenter son portefeuille de clients. Les jeunes conseillers financiers consacrent d’ailleurs davantage de temps à la prospection que les professionnels avec plus d’ancienneté. En revanche, avec le temps, comme ses clients satisfaits commenceront à le recommander, il aura moins besoin de passer du temps sur cette mission.

Le midi, très souvent, il ira manger avec ses clients ou ses prospects pour parler avec eux de leurs finances et des produits qu’il peut proposer. Selon les journées, il peut avoir à travailler tard le soir.

PARTAGER