Le métier d’un Conseiller en Fusion Acquisition : missions et compétences

Missions d’un conseiller en fusion acquisition

  • Objectif premier : Conseiller les clients, particuliers ou entreprises dans leurs différentes opérations financières. Cela peut aussi bien être un rachat de société, vente de filiales, fusion, introduction en Bourse, etc
  • Analyse toutes les possibilités pour déceler les investissements les plus rentables pour ses clients, en évaluant les risques potentiels
  • Maître de l’aspect juridique et d’autres réglementations, le Conseiller en fusion/acquisition est celui qui monte le dossier de l’opération financière en veillant au respect des normes

Compétences d’un conseiller

  • Une large palette de compétences est requise : Finance, droit, activités commerciales…
  • Maîtrise de l’anglais indispensable voire d’une troisième langue
  • Excellentes connaissance de la culture financière et économique de son domaine de spécialisation.

Qualités

  • Bon relationnel
  • Disponibilité, mobilité
  • Ténacité
  • Adaptation
  • Sens de la négociation et goût du risque

Profils

Nécessite un Bac +5, Mastère professionnel, diplôme d’Ecole de Management avec une spécialisation en finance

Salaire d’un conseiller en fusion acquisition

SALAIRE* BRUT ANNUEL
CADRE DEBUTANT : 45 A 70 K€
CADRE CONFIRME : 70 A 150 K€
*Salaire à titre indicatif. Variable en fonction de la taille de l’entreprise,
de l’expérience du collaborateur et du secteur d’activité.

Devenez conseiller en fusion acquisition avec l’ESAM

Intégrez la formation « Audit, Contrôle, Finance », l’une des 5 spécialités d’excellence de notre Cycle Mastère Professionnel !