Actus de l'ESAM

Amandine, en 2ème année à l’ESAM Lyon, vous parle de son stage en Suisse ! :)

21|05
2019

En 2ème année, l’ESAM vous offre la possibilité de nourrir votre expérience professionnelle et personnelle, en effectuant un stage de 5 à 6 mois. Aujourd’hui, nous partons à la rencontre d’Amandine, qui a choisi de découvrir la Suisse, au bord du lac de Neuchâtel ! 

Pourquoi avoir privilégié un stage à l’étranger ? Pourquoi cette destination ?

Principalement pour changer de culture qui, malgré sa proximité avec la France,  est bien différente ! Egalement, pour apprendre sur la façon de travailler des Suisses.

Quelles ont été tes premières impressions sur le pays ?

Très positives, la vie en Suisse est très agréable. De plus, la ville dans laquelle je réside est très jolie et calme. J’ai aussi la chance d’avoir un beau lac et de profiter de ce cadre idyllique !

As-tu connu la barrière du langage ?

Pas véritablement. Cependant, quelques expressions sont différentes ! Par exemple, on dit « un natel»  pour dire un téléphone, ou « tout de bon » pour souhaiter le meilleur à quelqu’un quand on lui dit au revoir. Ils disent aussi « ça joue » pour dire « ça marche ». Puis, bien évidemment, la manière de dire les nombres avec « septante » pour 70 et « nonante » pour 90. C’est assez différent mais ce n’est pas très compliqué à retenir, le plus difficile est de les utiliser car je n’ai pas l’habitude :-).

Quelles différences remarques-tu entre la culture française du travail et celle suisse ?

En France, nous travaillons 35h pour un temps plein, en stage, en Suisse, c’est 40h ! Au niveau de la rémunération, les Suisses ont un salaire moyen deux à trois fois supérieur à celui de la France, mais il ne faut pas oublier que le train de vie, est lui aussi bien supérieur. Je trouve que la façon de travailler en Suisse est plus rigoureuse,  plus efficace qu’en France (par rapport à mes expériences). Ici, on va droit au but, c’est un pays qui a véritablement le sens des affaires, rien n’est pris à la « légère».

Quel est ton rôle au sein de cette entreprise ? Quelles sont tes missions ?

Je suis consultante marketing junior au sein d’Intelligence Movement, une entreprise qui fabrique et commercialise des mécanismes d’horlogerie (mouvement). L’entreprise est constituée de plusieurs départements. Je suis affectée au « Time Center » qui est un centre d’affaires (services de domiciliation d’entreprise, création de société, …). Je participe à son développement grâce à diverses missions (supports de communication, réseaux sociaux, référencement, recherche de clients potentiels …).

Que fais-tu de ton temps libre ?

Il faut savoir que Neuchâtel est une toute petite ville (en comparaison à ma ville natale, Lyon) : les activités sont donc assez limitées. Par contre j’en profite différemment ! Ici, je me suis remise à courir (au bord du lac, c’est ce qui m’a motivé car c’est vraiment agréable), je sors avec des amis, je découvre la ville et je compte bien visiter la Suisse dés le mois de mai, j’attends le soleil 🙂 ! Sinon, je suis en résidence étudiante, je suis donc entourée de jeunes de mon âge issus de pays différents !

Quelles difficultés as-tu pu rencontrer ?

Je n’ai pas rencontré de difficultés majeures. Cependant, il faut faire attention à deux points : le logement et les prix. En effet, il est compliqué de se loger car il y a peu de biens à louer sur de courtes périodes sur le marché et il faut prévoir également un budget conséquent pour vivre en Suisse car la vie est trois fois plus chère qu’en France.

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui part faire un stage à l’international ?

De bien se renseigner avant de partir dans la destination choisie afin d’être préparé à tous les imprévus ! Mais surtout, je pense qu’il faut oser partir car c’est un excellent moyen d’apprendre sur une culture, une façon de travailler et sur soi-même ! 🙂

 

Quel bilan ferais-tu de cette expérience ?

Positif, dans le sens où c’est un stage dans lequel j’apprends chaque jour et c’est très important pour moi ! D’un point de vue personnel, j’aime énormément la qualité de vie en Suisse : le respect, la politesse, la propreté, les paysages et j’en passe …  Pour mon projet professionnel, je suis au cœur de ce que j’aime faire, ça me passionne vraiment! Cela ne fait que confirmer mon envie de créer ma société et/ou de travailler dans le marketing :-).