Les ateliers ESAM’UN

L’ESAM a lancé en 2020 le club ESAM’UN. Ce club a pour but de former nos étudiants à participer à des conférences MUN partout en France, en Europe et dans le Monde.

Les conférences MUN (abréviation de l’anglais: Model United Nations) sont des simulations des Nations Unies réalisées par des étudiants. 

ESAM'UN

Qu’est-ce que les MUN ?

Chaque année, différentes universités à travers le monde organisent des MUNs en invitant des étudiants de plusieurs universités dans plusieurs pays du monde et confient à chaque étudiant la mission de représenter un pays membre ou observateur des Nations Unies dans des comités onusiens.

Chaque étudiant devient donc un délégué (représentant diplomatique d’un État) dans un comité (par exemple le Conseil de sécurité des Nations ou l’Assemblée Générale) avec la mission de défendre la position diplomatique de ce pays et défendre ses intérêts concernant le point à l’ordre du jour du comité.

Chaque étudiant participant à un MUN doit représenter un pays dont il n’est pas citoyen, ainsi chaque étudiant apprend et améliore ses connaissances sur la politique étrangère d’un autre pays que le sien à travers tous les travaux de recherche réalisés pour préparer sa participation à la conférence MUN. 

Participer à un MUN permet ainsi de développer ses connaissances en relations internationales, mais aussi en histoire et en géopolitique.

Les ateliers ESAM’UN sont donc une activité pensées en priorité pour les étudiants du Bachelor de Droit et de Sciences Politiques

Néanmoins, le club reste ouvert aux étudiants de tous les programmes de l’ESAM qu’ils soient étudiant en finance, en management ou en droit et dès la première année du Bachelor jusqu’à l’année du MBA.

Pourquoi participer à l’association ESAM’UN ? 

En effet préparer sa participation à un MUN permet de développer d’autres compétences qui sont très demandées sur le marché du travail:

Prendre la parole en public

Chaque MUNers (participant à un MUN) est amené à s’exprimer devant les autres délégation en prenant la parole pour défendre la position diplomatique du pays qu’il représente. La prise de parole peut se faire aussi également pour demander le respect un point de procédure tel que décrit dans le règlement de la conférence MUN (rules of procedure).

Travailler et s’exprimer en anglais

Les conférences MUNs réunissant des étudiants de différents pays du monde, l’anglais est imposé pendant les activités d’une conférence MUN afin que tous les étudiants puissent travailler et échanger ensemble. Certains comités peuvent se faire dans une autre langue pour des raisons spécifiques (par exemple le comité simulant le sommet des États membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie se fait en français pour des raisons évidentes). 

Développer les softs skills de négociation

Dans chaque MUN, le comité doit travailler sur un texte de résolution qui doit être approuvé par un vote de ses membres. La résolution reflète la position du comité onusien sur le sujet déterminé par l’ordre du jour. Chaque délégué est donc invité soit à proposer un texte de résolution, soit à apporter des amendements sur le texte proposé par les autres délégations. Pour faire approuver son texte ou son amendement, chaque délégué doit négocier afin de convaincre les autres délégations de voter en faveur du texte de résolution qu’il propose. Ces softs skills sont enseignés pendant les ateliers ESAM’UN afins que nos MUNers aient un maximum de succès pendant les conférences MUNs, mais sont notamment pensées pour que nos étudiants utilisent ces skills de négociation et de persuasion dans un futur cadre professionnel.

Travailler dans un contexte multiculturel

Les participants de MUNs venants de pays et continents différents, nos étudiants du club ESAM’UN sont formés à prendre en compte le fait que son interlocuteur n’a pas forcément les mêmes références culturelles. Il doit néanmoins travailler avec lui et le convaincre. Cet élément est très important et est d’une grande utilité pour nos étudiants qui souhaitent par la suite travailler à l’international.

Comme mentionné précédemment, les conférences MUNs sont régies par un règlement intérieur bien précis et stricte: les rules of procedures. Ceux-ci, déterminent plusieurs aspects du déroulement de la simulation, comme la distribution de la parole, les éléments à respecter pour soumettre un texte de résolution ou amendement au vote etc… Afin que les ESAMiens puissent dominer ces différents points de procédure, les ateliers ESAM’UN sont également dédiés à l’apprentissage des rules of procedure.

Enfin, pour qu’un MUNer ait une participation réussie à un MUN, il lui faut une culture onusienne et de géopolitique importante. C’est pour cela qu’au-delà des savoir-faire enseignés, le club ESAM’UN dédient également une partie de ses ateliers à enseigner des connaissances en droit international public, en sciences politiques, en relations internationales et en géopolitique. Cela se fait par des enseignements théoriques fondamentaux ou par l’analyse technique et le décryptage de l’actualité internationale.

ESAM'UN

 

L’avenir d’ESAM’UN

Les objectifs en termes de participations à des conférences MUN pour l’ESAM sont les suivants :

  • Une participation par an à une conférence MUN en France
  • Une participation par an à une conférence MUN dans un pays européen
  • et pour les MUNers expérimentés, participer au World MUN organisé annuellement par l’Université d’Harvard.

Si cela vous intéresse, le club ESAM’UN est ouvert à tous les étudiants de l’ESAM. Vous souhaitez rejoindre le Bachelor Droit & Sciences Politiques ou bien le Bachelor Management – Gestion – International ? N’hésitez pas à passer le concours de l’ESAM en ligne.   

PARTAGER