Actus de l'ESAM

Nicolas vous raconte son Semestre de Management Interculturel (SMI) !

03|07
2019

En 3ème et 4ème année, l’ESAM Lyon offre l’opportunité à ses étudiants de découvrir l’Asie et l’Amérique du nord, au cours du Semestre de Management Interculturel (SMI). Nicolas a décidé de faire ce « tour du globe » lors de sa 1ère année de Mastère en Management international. Il vous raconte son aventure !

Qu’est-ce qui t’as motivé pour faire le SMI ?

Je souhaite développer une carrière à l’international, le SMI était la réponse parfaite pour avoir un panorama sur 2 continents et 3 pays. Le programme de cours était bon et cela donnait à mon parcours déjà atypique, une autre touche original. A titre personnel, c’était le bon moment pour pouvoir partir et j’en ressentais le besoin.

Quelles ont été tes appréhensions et tes attentes avant le départ ?

Comme j’ai 3 enfants, mes craintes étaient surtout basées sur eux (comment ils allaient le vivre, comment moi j’allais le vivre, etc.). J’ai aussi eu quelques appréhensions vis-à-vis de l’avion que je déteste et de la vie de groupe qui n’est pas toujours mon fort .

Mes attentes étaient multiples, je voulais vivre une vraie expérience, en prendre plein les yeux, découvrir d’autres cultures et répondre à certaines questions que je me posais sur moi-même.

Se sont-elles confirmées lors de ton arrivée ?

L’arrivée a Beijing à été très dure, déjà parce qu’il faisait un froid glacial en plus d’un gros coup de blues. Mais je me suis vite remis de mes émotions :).

La vie en groupe a eu ses hauts et ses bas, mais j’ai eu un super camarde de chambre, avec qui ça a très bien fonctionné. Cela m’a permis d’avoir des moments calmes. Je me suis fait aussi plein d’amis.

De manière générale, les cours ont répondu à mes attentes même si certains m’ont laissé dubitatif sur l’impartialité du professeur.

Je n’ai pas vécu une expérience, mais des expériences incroyables, que ce soit dans les différentes villes de Chine, au Vietnam et même à Montréal, même si c’est moins ma tasse de thé. J’en ai effectivement bien pris plein les yeux et j’ai répondu à mes interrogations.

Par contre, je n’aime toujours pas l’avion !

Quels conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui veulent vivre la même expérience que toi ?

Ils sont certainement nombreux, mais d’après ce que j’ai vécu, voici ce que je pourrais leur conseiller avant de tenter cette expérience :

  • Soyez ouvert d’esprit, ne restez pas dans les hôtels et allez au-devant des gens.
  • Préparez-vous car le choc culturel (et gastronomique) peut être déroutant !
  • Apprenez à gérer votre budget, surtout si vous voulez profiter de chaque instant du programme

Quel bilan pourrais-tu faire de ton aventure ?

Juste waow !

Notamment, sur toute la partie asiatique pour laquelle j’avais déjà une forte attirance, et mon enthousiasme s’est bel et bien confirmé :).

J’ai beaucoup appris sur moi-même et sur les différents pays et c’est une partie du monde que je souhaite explorer davantage, et pour être honnête je ne voulais pas partir du Vietnam, mes amis m’ont forcé un peu la main pour me faire monter dans l’avion…

Quels sont selon toi les apports de ce programme dans tes projets scolaires, professionnels et personnels ?

Je n’ai probablement pas encore assez de recul pour être objectif, mais je vais essayer :

Ma 5ème année à l’ESAM se fera en alternance.  Le SMI  est donc un vrai atout, qui a pu apporter une forte dimension internationale à mon parcours d’études supérieures.

J’ai noué plusieurs contacts qui vont me permettre d’avancer sur mes projets professionnels et c’est là, aussi, une véritable succession d’occasions à saisir.

Au niveau personnel, c’est peut-être le sujet sur lequel j’ai plus gagner, sans rentrer dans les détails je me comprends mieux, et j’ai trouvé une certaine sérénité je me sens plus en confiance dans mes capacités, j’ai une vision plus claire de ce que je veux/ ne veux pas pour moi.

Et cerise sur le gâteau, j’ai fait de très belles rencontres avec qui je resterai en contact  pour un bout de temps !