Actus de l'ESAM

Stéphanie DU, étudiante en 3ème année, nous raconte son parcours à l’ESAM.

18|07
2017

Ce mois-ci, Stéphanie DU étudiante depuis 3 ans à l’école,  nous présente « son aventure humaine » avec l’école ESAM

Bonjour Stéphanie, peux-tu nous expliquer ce qui t’a poussé à postuler au sein de l’école ESAM au moment où tu réfléchissais à ton choix de poursuite d’études post BAC, il y a trois ans ?

Bonjour à tous, la raison en est très simple. J’ai fait connaissance sur un salon avec l’école et j’ai été très vite intéressée par la plaquette de présentation qui mettait en avant les possibilités d’ouverture à l’internationale durant les trois premières années du Bachelor. Nous devions partir étudier sur plusieurs trimestres dans des universités partenaires à travers le monde entier et nous pouvions,  en même temps développer une expérience professionnelle en France ou à l’étranger puisque des périodes de stages sont obligatoires sur les trois années. Sans trop en rajouter je dirai que je suis tombée amoureuse de l’école au travers de sa plaquette de présentation et qu’ensuite j’ai trouvé une équipe à l’ESAM à mon écoute qui m’a donné confiance pour construire mon projet d’études.

Et alors, aujourd’hui avec un peu de recul, quels sont vos plus beaux souvenirs d’étudiante ?

Avant toute chose, je voudrais dire que l’école ESAM ce n’est pas que des études. C’est surtout une aventure humaine forte. Bien sûr on apprend à comprendre le monde de l’entreprise mais on se fabrique surtout une personnalité. A l’école ESAM on nous apprend à être des innovateurs, des entrepreneurs et à être très orienté sur l’international

Mon plus beau souvenir restera le semestre d’études à DUBLIN en première année. Je me souviens des profs, de leur façon d’enseigner avec des cours très vivant et très personnel. L’approche avec les professeurs est quasi-amicale tout en se respectant. Ils utilisent beaucoup le jeu et la simulation pour nous apprendre leur matière. DUBLIN a aussi été l’occasion pour moi de construire des amitiés très fortes avec mes camarades de promotion. Une période vraiment conviviale !

En deuxième année, je suis parti étudier dans une université Finlandaise où j’ai découvert un pays qui était en avance sur plein de sujets notamment dans le domaine de l’économie circulaire. J’en ai aussi profité pour rencontrer des étudiants du monde entier. Un souvenir inoubliable !

En troisième année, j’ai fait le choix cette fois-ci de rester en France pour réaliser mon stage dans un espace de co-working en community management pour le compte d’une start-up qui fonctionne en mode associatif sur des missions d’aide en transition professionnelle. Une expérience professionnelle qui dans la continuité de mon expérience en Finlande me pousse à dépasser et à m’ouvrir aux autres.

Que peux-tu nous dire de tes périodes de formation sur le campus de l’ESAM ?

Les professeurs sont très sympathiques. Ils viennent quasiment tous du monde de l’entreprise et savent donc de quoi ils parlent. Les cours sont vivants et on apprend beaucoup de leurs expériences professionnelles y compris sur les cours de comptabilité et de gestion qui ne sont pas forcément les plus faciles à comprendre pourtant. Les professeurs savent nous faire passer leur amour des métiers qu’ils enseignent. Il y a beaucoup d’échanges pendant les cours et ça c’est vraiment important.

L’autre point fort ce sont les différents projets que nous devons mener ensemble tout au long des trois années. Les projets solidaires en première année ou le projet de Business Plan en troisième année sont des moments forts pour nous. Ils nous apprennent à travailler avec les autres, à mieux se connaître et je dirai surtout à prendre la parole. C’est aussi au travers de ces travaux que mes amitiés se sont vraiment construites avec mes camarades de promotion.

Tu termines actuellement ton cycle Bachelor, peux-tu nous en dire plus sur la suite de tes études et sur ton projet professionnel ?

Oui, je me suis découverte avec l’école ESAM une passion pour l’entrepreneuriat dans le domaine de l’économie durable. J’aimerais l’année prochaine effectuer un service civique pour prendre le temps de réfléchir à mon projet et revenir ensuite sur un master en entrepreneuriat, pourquoi pas à l’ESAM.

Merci Stéphanie pour la présentation de ton parcours et bon vent à toi pour ton projet de service civique l’année prochaine