Actus de l'ESAM

salaire metier finance comptabilite

Salaires et tendances 2019 des métiers de la finance et de la comptabilité

14|12
2018

Le cabinet de recrutement Robert Half a publié en octobre dernier son guide 2019 des salaires et tendances des cadres, notamment dans la finance d’entreprise et la comptabilité. Le paysage s’annonce de bon augure comme l’explique Fabrice Coudray, managing director chez Robert Half : « Les rémunérations vont progresser dans presque toutes les fonctions. Dans le pire des cas elles stagneront ». Le marché s’annonce dynamique et fortement intéressant du côté des candidats. ESAM vous propose d’en découvrir plus sur ces prochaines tendances.

Un marché de l’emploi axé candidats

Robert Half a mis en place une nouvelle méthodologie basée sur les percentiles afin d’apporter une aide aux employeurs pour déterminer les salaires des différents postes. On retrouve ainsi les salaires selon les niveaux de compétences et d’expérience :

  • 25ème : candidats débutants avec des compétences en cours d’acquisition ;
  • 50ème : candidats avec une expérience moyenne et des compétences suffisantes ;
  • 75ème : candidats avec de solides compétences et une expérience au-dessus de la moyenne ;
  • 95ème : candidats avec un haut niveau d’expérience et une expertise sur des qualifications spécialisées.

Il apparaît au vu de l’étude que le marché s’annonce en 2019 très bénéfique aux candidats. Les personnes compétentes se trouveront en position de choix et de force, pouvant ainsi négocier leurs salaires. Les recruteurs vont ainsi devoir faire preuve de flexibilité sur les salaires, ainsi que sur les variables par des avantages comme les primes, les intéressements, les congés payés, les accessoires (smartphones, tablettes, voitures de fonction…), mais aussi par un meilleur catalogue de formation et la possibilité de mettre en place du télétravail.

Les postes liés au big data font les yeux doux au domaine de la finance. On retrouve ainsi sans surprise les data analysts, data scientists ou encore chief data officers parmi les plus plébiscités, avec des fourchettes de salaires (hors variable) en augmentation comprises respectivement entre 47 000 à 65 000 €, 47 000 à 75 000 € et 90 000 à 260 000 €. Les responsables financiers, contrôleurs de gestion et responsables administratif et financier sont par ailleurs également dans la course.

Des profils experts en digitalisation et big data

On note une évolution des métiers du fait de l’essor du digital, qui requiert des compétences de plus en plus pointues, notamment en matière de données. Les domaines de la finance et de la comptabilité connaissent une pénurie de talents, c’est pourquoi les recruteurs sont prêts à revoir les salaires à la hausse et s’assurer d’obtenir un candidat aux compétences techniques avisées ainsi qu’un comportement et des soft-skills marquant leur différence.

Une parfaite maîtrise de la transformation digitale est attendue pour faire face aux nouveaux enjeux de la finance et de la comptabilité, mais les candidats ont eux aussi leur lot d’exigences, à savoir : des programmes de bien-être, des formations et une reconnaissance de leur travail, une révision régulière de la rémunération ou encore un équilibre entre vie personnelle et professionnelle.

Vous souhaitez faire carrière dans les domaines de la finance, de la gestion ou de la comptabilité ? L’ESAM vous propose des programmes d’excellence reconnus par les professionnels et à même de répondre à leurs attentes.