Comment se déroule l’examen du DCG ?

Vous êtes intéressé par le DCG et vous vous demandez comment se déroule l’examen ? Vous avez déjà commencé votre cursus et vous êtes sur le point de le terminer ? Vous devez avoir beaucoup de questions concernant le déroulement des épreuves  ! Que le jour J soit proche ou que vous soyez en train de réfléchir à votre avenir, l’ESAM vous propose de découvrir comment se déroule l’examen du DCG !

etudiants

Un DCG, qu’est-ce que c’est ?

Si vous êtes en train de choisir votre parcours d’études, vous voulez peut-être mieux cerner ce qu’est le Diplôme de Comptabilité et de Gestion ? Voici un résumé.

Le DCG est un diplôme accessible notamment après le Bac. Ce cursus vous apporte toutes les compétences pour accéder au métier de comptable. Plus encore, c’est aussi la première étape du parcours pour devenir expert-comptable, puisqu’il ouvre sur le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion), qui lui-même permet d’accéder au DEC (Diplôme d’Expert-Comptable).

C’est donc le diplôme idéal pour vous lancer dans le secteur de la comptabilité et de la finance d’entreprise !

 

Qui peut s’inscrire à l’examen du DCG et comment ?

Pour accéder à l’examen du DCG, il faut au minimum avoir obtenu le Bac ou un diplôme de premier cycle, comme le BTS CG.

Certaines écoles permettent même d’accéder au diplôme dès la deuxième année avec un diplôme de premier cycle (de type BTS, DUT, etc.).

 

Les frais d’inscription

L’inscription à l’examen du DCG est payante, mais les frais sont fixes. Vous avez deux types de frais à payer :

  • 22 € par épreuve, à payer en timbres fiscaux, ce qui représente 286 € si vous passez les 13 épreuves ;
  • 7 € de frais postaux.

 

Contenu de l’examen du DCG

Le programme du DCG est divisé en 13 Unités d’Enseignement (UE), qui font chacune l’objet d’une épreuve. Elles consistent généralement en une épreuve écrite, (avec un cas pratique et des questions), à l’exception de la communication professionnelle, qui consiste en la soutenance à l’oral de votre rapport de stage.

 

UE

Épreuve

Crédits ECTS

Durée

Type d’exercices

UE 1

FONDAMENTAUX DU DROIT 

12

3 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 2

DROIT DES SOCIÉTÉS ET DES REGROUPEMENTS D'AFFAIRES

12

3 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 3

DROIT SOCIAL

12

3 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 4

DROIT FISCAL

12

3 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 5

ÉCONOMIE CONTEMPORAINE

18

4 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 6

FINANCE D’ENTREPRISE

12

3 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 7

MANAGEMENT

18

4 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 8

SYSTÈMES D’INFORMATION DE GESTION

18

4 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 9

COMPTABILITÉ

12

3 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 10

COMPTABILITÉ APPROFONDIE

12

3 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 11

CONTRÔLE DE GESTION

18

4 heures

Épreuve écrite = cas pratique + questions

UE 12

ANGLAIS DES AFFAIRES

12

3 heures

Épreuve écrite = Traduction + résumé + essai

UE 13

COMMUNICATION PROFESSIONNELLE

12

1 heure

Épreuve orale = soutenance de rapport de

  stage

Épreuve facultative

LANGUE ÉTRANGÈRE 2

 

3 heures

Épreuve écrite = Traduction + résumé + essai

Il est à noter que selon les diplômes que vous avez obtenus précédemment, vous pouvez être dispensé de certaines épreuves de l’examen du DCG.

 

Les conditions de réussite de l’examen DCG

Pour réussir à l’examen du DCG, il est nécessaire d’avoir une note moyenne au minimum de 10/20. Si vous échouez à une épreuve, pas de panique. Les notes supérieures ou égales à 10/20 aux épreuves sont acquises, mais pour celles où vous avez une note entre 6 et 10/20, vous avez la possibilité de passer un rattrapage.

En ce qui concerne l’épreuve facultative, seuls les points au-dessus de 10 comptent dans le calcul de la moyenne générale.

Bon à savoir : à l’exception de l’épreuve facultative, une note inférieure à 6/10 est éliminatoire.

 

Conseils et méthodologie de révision

Pour réussir l’examen du DCG, il faut faire preuve de rigueur et de régularité tout au long de vos études car c’est un diplôme très exigeant. L’un des principaux conseils à suivre est de commencer vos révisions tôt. Si vous parvenez à travailler tout au long de l’année, dans les derniers jours avant les épreuves, vous n’aurez pas à réaliser un effort soudain et intense pour vous préparer. Au contraire, vous serez serein, car vous aurez anticipé depuis longtemps et serez déjà prêt à passer l’examen.

N’oubliez pas non plus que vous pouvez trouver en ligne les annales des épreuves des années précédentes. C’est l’un des meilleurs moyens de vous préparer et d’évaluer votre niveau.

Enfin, dans les jours précédant l’examen, pensez à faire de longues nuits de sommeil pour rester performant.

 

PARTAGER