Qu’est-ce que le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) ?

Vous êtes intéressé par la comptabilité et vous voulez mieux connaître le parcours à suivre pour atteindre votre objectif professionnel ? Pour préparer votre carrière, le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) est une étape incontournable. Cette formation aux métiers de la comptabilité vous offre aussi bien des opportunités professionnelles que des suites d’études prometteuses. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce cursus !

etudiants

Un DCG, qu’est-ce que c’est ?

Un DCG, c’est un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau Bac+3 qui prépare aux métiers de la comptabilité. Il est accessible après le Bac et représente la première étape obligatoire pour accéder au métier d’expert-comptable.

 

Pourquoi faire un DCG ?

Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion est important pour toute personne souhaitant s’orienter dans la comptabilité. Il vous apporte des compétences indispensables pour intégrer le secteur : droit fiscal, anglais des affaires, finance d’entreprise, management, contrôle de gestion, etc. La variété des thèmes abordés rend cette formation complète et vous prépare à entrer dans le monde du travail.

Enfin, si vous voulez vous orienter vers le métier d’expert-comptable, vous devrez obtenir le DSCG, pour lequel le DCG est la porte d’entrée la plus courante, car le premier a été conçu comme la suite logique du second.

 

Conditions d’inscription

On accède au DCG : 

  • en faisant sa demande dans une école dans le cadre du dispositif Parcoursup ;
  • ou bien dans une école hors Parcoursup comme c'est le cas de l'ESAM.

Dans tous les cas, il faut être titulaire du Bac, mais l’accès au cursus peut se faire directement en deuxième année pour les titulaires d’un BTS CG (Comptabilité et Gestion), d’un DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) ou d’une licence professionnelle métiers de la gestion et de la comptabilité permettant des équivalences.

Cette formation est généralement suivie en lycée (public ou professionnel) ou dans un CFA.

 

Combien coûte le DCG ?

  • Le prix exact du DCG dépend d’abord du type d’établissement où vous le réalisez : lycée public, lycée privé, école privée… Ce prix peut donc varier entre 500 et 7000 €.
  • Cependant, le facteur le plus déterminant reste votre choix de le suivre en alternance ou non. Si vous faites le choix de l’alternance, vos frais de formation vous seront remboursés à 100 % et la formation sera gratuite pour vous.

 

Quel est le programme du DCG ?

Au cours des 3 ans de formation, vous aurez environ 30 heures de cours par semaine. La première année vous apporte les bases à connaître, puis les deux dernières années vous forment aux compétences les plus avancées du programme. Voici par exemple les Unités d’Enseignement (UE) que vous suivrez en rejoignant la formation DCG de l’ESAM.

En première année :

  • Fondamentaux du droit
  • Économie contemporaine
  • Systèmes d'information de gestion
  • Comptabilité
  • Anglais des affaires

En deuxième année :

  • Droit des sociétés et des groupements d'affaire
  • Droit fiscal
  • Finance d'entreprise
  • Comptabilité approfondie

En troisième année :

  • Droit social
  • Management
  • Contrôle de gestion
  • Communication professionnelle

Le DCG en quelques chiffres :

  • 3 à 4 ans d’études ;
  • 13 unités d’enseignement (UE) correspondant à 180 crédits ECTS ;
  • 1 mémoire professionnel ;
  • 1 stage ou 1 alternance en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ;
  • 1 rentrée en septembre.

 

Comment se déroule l’examen du DCG ?

L’examen du DCG s’organise autour de 13 épreuves correspondant aux UE (avec éventuellement une option en plus). Pour valider le diplôme, il faut obtenir au moins 10/20 de moyenne. Cependant, une note inférieure à 6 à l’une des UE est éliminatoire.

Vos notes supérieures ou égales à 10 sont acquises définitivement. Pour les notes entre 6 et 10, vous pouvez choisir de vous réinscrire aux épreuves pour obtenir une meilleure note. Enfin, concernant l’option, seuls les points au-dessus de 10 comptent pour le calcul.

Voici les 13 épreuves (UV, soit unité de valeur) à passer à l’examen :

  • UV 1 : Fondamentaux du Droit, d’une durée de 3h ;
  • UV 2 : Droit des sociétés et des regroupements d'affaires, d’une durée de 3h ;
  • UV 3 : Droit social, d’une durée de 3h ;
  • UV 4 : Droit fiscal, d’une durée de 3h ;
  • UV 5 : Économie contemporaine, d’une durée de 4h ;
  • UV 6 : Finance d’entreprise, d’une durée de 3h ;
  • UV 7 : Management, d’une durée de 4h ;
  • UV 8 : Systèmes d’information de gestion, d’une durée de 4h ;
  • UV 9 : Comptabilité, d’une durée de 3h ;
  • UV 10 : Comptabilité approfondie, d’une durée de 3h ;
  • UV 11 : Contrôle de gestion, d’une durée de 4h ;
  • UV 12 : Anglais des affaires, d’une durée de 3h ;
  • UV 13 : Communication professionnelle, d’une durée de 1h.

Toutes ces épreuves ont un coefficient de 1 et apportent 14 crédits ECTS, à l’exception de la communication professionnelle, qui en apporte 12.

 

Quels métiers exercer après le DCG ?

Avec votre DCG, vous pourrez accéder à de nombreux métiers dans la finance, la comptabilité ou le contrôle de gestion. Voici quelques exemples des postes auxquels vous aurez accès :

Le DCG vous donne accès à plusieurs concours de catégorie A de la fonction publique :

  • Concours du Trésor Public ;
  • Concours de l'Education Nationale (CAPET économie et gestion) ;
  • Concours de l'Administration publique ;
  • Concours des Collectivités locales.

Enfin, vous pouvez poursuivre vos études avec le DSCG, mais il existe également des possibilités de poursuite d’études en école de commerce, de finance ou en université avec le master CCA (Comptabilité, Contrôle, Audit).

 

 

PARTAGER