Actus de l'ESAM

Juliette, en 1ère année et ses camarades Esamiens, vous racontent leur semestre académique à Dublin !

24|06
2019

En 1ère année, l’ESAM vous offre la possibilité d’effectuer votre deuxième semestre dans une université partenaire, à Dublin en Irlande, ou à Montréal au Canada. Pour ce nouvel article, Juliette vous raconte son séjour universitaire à Dublin, qu’elle a passé avec ses camarades de promotion. Les cours, les temps-libres, ses conseils, … Elle vous dira tout ce que vous devez savoir sur ce programme et cette destination incroyable !  

Pourquoi avoir choisi de partir à Dublin plutôt qu’à Montréal ?

J’aurais beaucoup aimé partir à Montréal, car l’Amérique du Nord m’attire énormément. Cependant, Montréal est une ville majoritairement francophone et les cours n’étaient pas tous en anglais, contrairement au semestre à Dublin. Ainsi, j’ai préféré favoriser l’apprentissage de l’anglais pour mon départ en semestre universitaire. Je ne regrette en aucun cas mon choix d’être partie à Dublin 🙂 !

Peux-tu nous raconter ton semestre ?

J’ai effectué mon semestre académique avec des camarades de classe, dans une business school, à Dublin. Nous avons eu de nombreux cours dans différents domaines :

  • Anglais, sous différentes formes : de l’anglais général et celui des affaires.
  • Management interculturel : ce cours nous a permis de découvrir comment se comporter et comment manager une entreprise, où sont présentes différentes cultures.
  • Public Speaking : ce cours avait pour objectif d’améliorer notre aisance dans la prise de parole en public, en anglais.
  • Histoire et sociologie de l’Irlande.
  • Finance.
  • Marketing.
  • Entrepreneuriat : dans ce cours, nous devions créer un Business Plan pour la création d’une entreprise à Dublin. Nous étions en groupe et libres du choix du projet. Par exemple, nous avons choisi la création d’un bar à chocolat. Nous avons monté notre Business Plan de A à Z, et l’avons soutenu oralement face à un jury, à la fin du semestre. Ce projet a permis de clôturer le semestre en beauté ! En effet, il regroupait la majorité des matières enseignées et c’était aussi le moment de mettre en avant nos progrès en anglais et sur les méthodes de présentation à l’orale.

 

As-tu connu la barrière du langage ?

Non, je n’ai pas connu la barrière du langage, car je suis déjà partie plusieurs fois dans des pays anglophones. En général, plus les jours passent et plus la communication est simple!  De plus, pendant les cours, les professeurs s’exprimaient de manière claire, audible et simple. Parfois, ils prenaient même le temps d’expliquer certains termes techniques, ce qui facilitait vraiment la compréhension.

Quelles différences remarques-tu entre l’éducation Irlandaise et celle que tu as connu en France ?

Je n’ai pas constaté de grosses différences avec l’apprentissage à l’ESAM, où notre manière de travailler se faisait déjà beaucoup en groupe. Par contre, il y a plus de proximité dans la relation entre les professeurs et les élèves. Par exemple, on appelle les professeurs par leur prénom. Il faut aussi savoir que la notion de vouvoiement n’existe pas en anglais, ce qui apporte de l’aisance dans l’interaction.

Au-delà de ton semestre académique, que fais-tu de ton temps libre ?

Notre temps libre était principalement consacré à la visite de la ville, comme les différents parcs, le centre-ville, les bords du fleuve… Nous avons aussi pu profiter des soirées irlandaises dans les pubs et boîtes de nuit connues à Dublin. D’ailleurs, nous avons aussi eu la chance d’être sur place pour la Saint Patrick, cette fête mondialement connue qui est originaire de Dublin. Entre la parade et l’ambiance dans les rues, cette fête est vraiment superbe !

Nous avons aussi eu l’occasion, de partir à Londres pendant 3 jours, entre Esamiens :). Cette escapade nous a permis de découvrir une nouvelle ville et de changer d’air.

Quels ont été les difficultés rencontrées avant et pendant ton séjour ?

Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières pendant le séjour, sauf dans la recherche de notre logement.  En effet nous avons décidé, avec deux camarades de classes, de se mettre en collocation et de partir une semaine avant le début des cours, pour trouver un appartement. Une fois arrivées sur place, nous avons pris une chambre dans une auberge de jeunesse puis nous avons démarré les recherches, principalement sur internet. Le fait que nous soyons sur place, a clairement facilité les visites et rencontres avec les propriétaires. Après quelques encombres, nous avons pu emménager deux jours après avoir atterri à Dublin ! Cette expérience a été la principale difficulté rencontrée, mais aussi la plus enrichissante durant notre semestre académique.

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui part faire un semestre académique à l’étranger ?

Les conseils que je donnerais seraient , dans un premier temps, de partir avec les informations sur la ville d’accueil afin de ne pas arriver les mains dans les poches et de ne pas avoir de mauvaise surprise sur place (logement, transport, coût, …). Ensuite, je conseillerais de ne pas rester exclusivement avec son groupe d’amis français, car un séjour à l’étranger permet de rencontrer des personnes du monde entier et donc de découvrir différentes cultures. Pour ma part c’est l’un des aspects les plus important du voyage.