Actus de l'ESAM

Victor, étudiant en 3ème année, nous raconte son aventure thaïlandaise !

16|03
2018

Pour cette nouvelle interview, ouverture à l’international et professionnalisation sont une nouvelle fois mis à l’honneur !  Direction la Thaïlande, à la découverte de Victor. Etudiant en 3ème année de Bachelor « Responsable en gestion et développement d’entreprise » à Lyon, il a choisi « le pays du sourire » pour effectuer son stage en entreprise. 

Pourquoi avoir privilégié un stage à l’étranger ?

J’ai choisi cette opportunité pour l’expérience que cela pouvait m’apporter. Notamment, dans le but de développer mon ouverture d’esprit, découvrir une nouvelle culture et perfectionner mon niveau d’anglais.

Quel est ton rôle au sein de cette entreprise ? Quelles sont tes missions ?

Mon rôle est de développer le réseau de partenaires, d’assurer un lien avec ces derniers et nos clients, déployer les réseaux sociaux et de gérer le site internet ainsi que l’application en cas de bugs. Je suis également en charge des publicités en ligne avec un free-lance français. S’il fallait trouver un titre à mon travail ici, je dirais que je suis « business developper » .

Quel contraste as-tu pu remarquer entre la culture française du travail et celle thaïlandaise ? 

Les temps de travail ne sont pas les mêmes, les conditions non plus.  Ici,vous pouvez changer de travail du jour au lendemain.De son côté, l’employeur peut aussi vous renvoyer sans raisons valables. Pour ma part, je suis dans une entreprise tenue par un français. Ainsi, les conditions de travail, hormis le temps, sont à peu près similaires pour moi.

… et au quotidien ? 

Une des difficultés, même si cela paraît surprenant est d’arriver à travailler dans la chaleur… La communication avec les thaïlandais qui peut poser des problèmes parfois… Au niveau de la nourriture, tout est très épicé ici. J’ai été surpris au début, mais je suis habitué maintenant, j’évite tout de même les excès, car la digestion est difficile… 😉 Sinon, mon grand étonnement est la notion du temps. En effet, en Thaïlande tous les jours se ressemblent et ici, le week-end est un concept qu’ils ne comprennent pas. Ici, on vit au jour le jour. D’ailleurs, c’est difficile d’arriver à avoir des rendez-vous à l’avance avec les thaïlandais, pour cette raison.

 

Que fais-tu de ton temps libre ?

Je visite ce pays qui est vraiment magnifique, je vais rencontrer les locaux dans diverses fêtes ou alors simplement comme ça dans la rue. J’aime beaucoup découvrir de nouvelles choses, cela me plaît énormément. J’aime aussi me balader à scooter ou en tuk-tuk. J’aide aussi parfois des touristes perdus ou je les conseille pour leurs activités.

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui va faire un stage en Thaïlande et plus généralement en Asie ?

Je lui dirai de partir avec une valise très légère, il y a tout ce dont on a besoin sur place pour moins cher que chez nous. Il faudrait qu’il prenne une bonne paire de lunette de soleil et de la crème solaire, on se fait vite brûler ;). Et surtout, qu’il parte Zen, ici tout est possible, et les problèmes, notamment de santé sont très bien soignés. Alors profitez-en 😉

Ton stage n’est pas encore fini, mais aujourd’hui, quel bilan ferais-tu de cette expérience ? Qu’est-ce qu’elle peut encore t’apporter ?

C’est une expérience très intéressante tant sur le plan professionnel que personnel. Je développe une application pour les touristes dans le but de les aider à trouver des activités chez des partenaires de confiance et assurés. Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir, mais le développement s’annonce prometteur, alors après la Thaïlande, pourquoi pas un autre pays, puis un autre, on verra bien… 😉 Ce stage est vraiment une superbe expérience !