Actus de l'ESAM

Quelques pistes pour trouver un stage en Chine

16|01
2018

Acquérir une expérience professionnelle en Chine est un véritable atout professionnel ! Le mandarin, la langue officielle de l’Empire du Milieu, est perçu également comme un sésame pour l’avenir, c’est pourquoi à l’ESAM, le mandarin est enseigné dès la 1ère année. Mais comment mettre toutes les chances de son côté pour trouver un stage en Chine ? Eléments de réponse !

Le programme franco-chinois « 1000 Stagiaires »

Obtenir un permis de travail est nécessaire pour passer un stage en Chine. Cette démarche a été facilitée grâce au programme « 1000 stagiaires », fruit d’un accord signé en 2015 entre la France et la Chine. Ce programme permet à 1000 étudiants français de passer un stage en Chine et à 1000 étudiants chinois d’effectuer un stage en France. Cet accord résout le problème posé par la réglementation chinoise sur le séjour des étrangers qui interdisait depuis 2013 aux étudiants français d’obtenir un visa pour passer un stage long dans une entreprise en Chine.

Les plateformes d’offres de stages

Pour trouver un stage en Chine, les étudiants intéressés peuvent se tourner vers les sites d’annonces en ligne. Il est toutefois important de consulter les offres de stages le plutôt possible pour maximiser vos chances et avoir le temps de vous organiser en fonction de vos priorités et de la période du stage désirée. Voici quelques plateformes susceptibles de vous aider dans vos recherches de stage :

Les entreprises françaises implantées en Chine

Pour les étudiants souhaitant passer un stage en Chine, il est parfois plus simple de postuler auprès des entreprises françaises implantées dans ce pays. La chambre de commerce franco-chinoise peut vous aider dans ce sens, car elle dispose de la liste de l’ensemble des entreprises françaises installées en Chine. Dans le Sichuan, à Chongqing ou encore dans le Yunnan, de nombreuses entreprises françaises spécialisées dans différents secteurs y sont présentes et peuvent avoir besoin de stagiaires français :

  • l’aéronautique : Airbus, Aerolia, Chatal, Eurocopter, Dassault et Snecma ;
  • l’automobile : PSA ;
  • l’agroalimentaire et les boissons : Danone, Debauve & Gallais, Pernod Ricard, Moet Hennessy, Remy Cointreau et Royal Canin ;
  • la distribution : Auchan, Carrefour, Decathlon et Sephora ;
  • l’énergie, l’environnement et l’industrie : Air Liquide, Alstom, Areva, Engie, Lafarge, Saint-Gobain, Schneider, Siveco et Veolia ;
  • les TIC : Bug-Tracker, Ubisoft et Virtuos ;
  • les boutiques de luxe : Cartier, Dior, Givenchy, Hermès, Louboutin et Louis Vuitton ;
  • l’hôtellerie : Sofitel et Ibis ;
  • les services : Accor, Adecco, Air France-KLM, AGS Four Winds, Altavia, AXA, BNP-Paribas, Bureau Véritas, CMA-CGM, Geodis, Groupama, JCDecaux, MicroCred, SDV…

Se familiariser avec la langue pour se préparer au stage

La majorité des Chinois ne parlant pas anglais, il est très important d’avoir au moins des notions en mandarin. Découvrez d’ailleurs les conseils de la professeure de chinois de l’ESAM Lyon. De nombreux employeurs exigent de bonnes connaissances en chinois pour offrir un stage.

Le semestre de Management Interculturel en Asie de l’ESAM

A l’ESAM vous pourrez justement mettre en pratique le mandarin en participant à des séjours exceptionnels en Chine, comme au cours du Semestre de Management Interculturel qui est proposé aux étudiants en 3ème et 4ème année. Après un passage par San Diego pendant 6 semaines pour assister à des séminaires, les étudiants s’envolent pour l’Asie à la rencontre de professionnels établis en Chine continentale à Pékin (1 semaine), puis Shanghai pendant 4 semaines pour assister là encore à des séminaires, puis Chengdu (3 semaines), Hong-Kong (1 semaine) et Hanoï (3 semaines) pour échanger avec des professionnels implantés sur place.
Le SMI (Semestre de Management Interculturel) permet de se familiariser avec la culture chinoise pendant plus de deux mois sur place en pratiquant les affaires internationales. Il représente une opportunité unique de vivre une expérience en immersion à l’étranger en tissant un réseau professionnel international, en étudiant et en participant à des colloques et des évènements prestigieux. De plus, les contacts et échanges établis sur place, seront ensuite de précieux tremplins pour décrocher un stage ou un emploi en Chine !