Actus de l'ESAM

L’impact des évolutions de la finance sur ses métiers

17|04
2018

Les nouvelles normes, la révolution numérique, le volume des données… Toutes ces évolutions modifient en profondeur les fondements des métiers de la finance. Les métiers traditionnels voient ainsi leurs tâches transformées, tandis que de nouveaux profils apparaissent pour faire face aux besoins émergents. Entre Big Data, mise en conformité et gestion de risques, découvrons les évolutions actuelles et à venir des métiers du financier.

Les nouvelles missions du DAF

En réponse aux nombreuses évolutions liées à la digitalisation massive de certaines tâches, le métier de Directeur Administratif et Financier a subi de profondes mutations. Entre évolution numérique, prolifération des données ou encore accentuation de la réglementation, le DAF voit les priorités relatives à son poste bousculées. Le phénomène a été mis sous la loupe dès 2014, lorsqu’une étude réalisée par Accenture a identifié les exigences clés censées permettre au DAF d’être une réelle valeur ajoutée pour son entreprise : gestion des systèmes informatiques (55%), recherche de réponses adaptées aux attentes des différents acteurs de l’entreprise (48%), identification et maîtrise des nouveaux risques (46%). Selon Ernst & Young Global Limited, les DAF participent à l’évolution de l’entreprise par la transformation numérique, l’exploitation des données et l’analytique et la gestion des risques.

Le volume des données et les moyens nécessaires à leur traitement pèsent lourd sur l’entreprise, d’où l’importance de les stocker au sein d’un seul environnement, par un système unifié, puis d’utiliser des techniques de data visualisation pour les exploiter. Les tâches récurrentes du Directeur Administratif et Financier sont, ainsi, automatisées par des logiciels offrant une meilleure fiabilité des contrôles et du reporting, mais surtout, un gain de temps considérable. Ainsi, le DAF n’est plus accaparé par des tâches simples et répétitives et peut donc se consacrer à l’accompagnement des métiers et à l’organisation de l’entreprise. Cette nouvelle expertise des données, rendue possible grâce aux outils numériques, confère au DAF un rôle stratégique au sein de l’entreprise.

De nouveaux profils pour faire face aux mutations du secteur

Big Data, gestion des risques, conformité, réduction des coûts, autant de refontes qui ont une influence sur les métiers du financier. Entre innovations technologiques et nouvelles réglementations, les missions ne cessent d’évoluer, et de nouveaux profils émergent au-delà des métiers traditionnels. On attend de ces candidats qu’ils sachent faire preuve de flexibilité, d’être multi-compétents et orientés clientèle. D’ici 2020, 12 000 employés qualifiés devraient ainsi être recrutés. Les métiers du contrôle et de la conformité seront également fortement concernés, notamment les responsables de management des risques et les responsables conformité. Pour accompagner cette transformation digitale, les futurs profils doivent être dotés de nombreuses qualités et aptitudes, notamment un fort sens de l’anticipation, une grande capacité d’analyse et une parfaite maîtrise des techniques de communication, notamment relationnelle.

L’ESAM, école de finance d’entreprise et de management stratégique, propose des formations adaptées aux nouveaux besoins des entreprises, pour préparer ses élèves à être opérationnels dès l’obtention de leur diplôme.