Actus de l'ESAM

Etienne, en 5ème année et Christèle, sa tutrice, vous parlent de l’alternance !

25|04
2018

Pour ce mois d’Avril, l’alternance est une fois de plus mise à l’honneur ! C’est à travers « l’interview croisée » d’Etienne, en 5ème année du Mastère Expert financier et de Christèle, sa tutrice en entreprise, que vous seront présentés les différents aspects (démarches, enjeux, attentes, opportunités, …) de cet apprentissage.

Etienne, Mastère 2 Expert financier – Audit, Contrôle et Finance, est en alternance chez Biomérieux (leader mondial en microbiologie et en application industrielle) en tant qu’ apprenti contrôleur de gestion pour l’activité clinique.

Pourquoi avoir fait le choix de l’alternance ?

Après avoir fait deux BTS et un Bachelor en alternance, c’était une évidence de continuer mon cursus d’études supérieures dans cette voie. Après le BAC, j’ai fait le choix de l’alternance pour des raisons essentiellement financières : la prise en charge des frais de scolarité de la part de l’entreprise d’accueil et le versement d’un salaire. Ainsi, cela m’a donné un premier accès à l’indépendance et à une école de l’enseignement supérieur, ce qui aurait été très compliqué autrement. Puis, j’ai très vite compris le principal atout de l’alternance : la montée en compétence et en maturité grâce à l’expérience professionnelle !

Comment as-tu trouvé ton alternance ? Quelles ont été tes démarches ?

Grâce à mes précédentes expériences en alternance, j’ai décidé, pour mon mastère, de cibler les entreprises dans lesquelles j’avais envie de travailler. J’ai donc postulé spontanément parmi diverses structures que j’avais soigneusement sélectionné et BIOMERIEUX m’a répondu favorablement. Les démarches ont été simples, j’ai postulé en ligne sur leur site internet puis j’ai passé plusieurs entretiens jusqu’à être embauché 😉 ! Il s’avère que, j’ai eu le privilège de pouvoir choisir mon entreprise d’accueil parmi plusieurs opportunités, grâce au réseau d’entreprises partenaires de l’ESAM. J’ai finalement opté pour mon premier choix.

Pourquoi avoir choisi le mastère Expert Financier ?

Parce qu’il me permettait de me spécialiser dans le domaine de la finance, en mutualisant une pluralité de compétences en contrôle de gestion et en audit. De plus, ce mastère m’a également offert la possibilité de poursuivre mon parcours en alternance et ainsi, d’enrichir mon CV et d’accroître mon expérience, avant d’entrer définitivement dans la vie active.

Peux-tu nous en dire plus sur ta fonction, ton rôle au sein de Biomérieux ?

Mon poste est rattaché à la direction financière et est orienté sur le contrôle de gestion de l’activité Clinique, Innovation, biologie Moléculaire et Affaires Médicales. J’interviens en soutien des contrôleurs de gestion du département.

Mes missions s’articulent autour de plusieurs points :

  • Réaliser les rapport mensuels et produire les indicateurs clefs aidant à la prise de décision.
  • Assurer le suivi budgétaire des ventes, des effectifs, des OPEX (dépenses d’exploitation), CAPEX (dépenses d’investissement de capital)  et dépenses des Business Units (R&D, Customer service et Marketing)
  • Aider à l’élaboration des budgets : ceux des départements, contrôles de cohérence des données et mise en place de tableaux de bord.
  • Contribuer au processus de clôture mensuelle des comptes.
  • Aider dans la validation des engagements de dépenses de l’unité.

Aujourd’hui, quel bilan tires-tu de ton expérience en tant qu’alternant ?

Cela m’a permis d’acquérir une expérience professionnelle solide et précoce, ce qui, j’espère, facilitera grandement ma future insertion sur le marché de l’emploi. Ensuite, l’alternance m’a permis de devenir indépendant et autonome. Ce qui est selon moi, une étape importante dans la vie de chacun. Enfin, l’intensité du rythme d’alternance et les responsabilités qui vous sont confiées permettent de se forger professionnellement et personnellement.

Quels sont très projets pour la suite ?

Idéalement, je souhaiterais intégrer un cursus en VIE (Volontariat International en Entreprise) pour l’année prochaine. Une expérience à l’étranger m’ouvrira de nouvelles portes dans ma future carrière professionnelle.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui souhaitent emprunter le même chemin que toi ?

Je les encouragerais vivement ! Je suis sur le point de terminer ma 7ème année consécutive en alternance et ces expériences, différentes les unes des autres, m’ont beaucoup appris tant sur le plan professionnel que personnel. Mes conseils seraient de :

  • Choisir son école, son entreprise d’accueil et le poste que l’on occupera, en fonction de son projet professionnel.
  • Ne pas hésiter à postuler dans des entreprises qui vous font rêver, c’est le moment de le faire !
  • Faire preuve de patience et d’adaptabilité. Il est normal d’éprouver quelques difficultés au début de son cursus. L’alternance demande de trouver un équilibre entre l’école, l’entreprise et la vie privée.

 

Christèle GEDEON-ARANEGA, Contrôleur de gestion pour l’activité clinique et tutrice d’Etienne, chez Biomérieux.

Pourquoi avoir fait le choix de recruter un alternant au sein de votre structure ?

C’est enrichissant pour une entreprise d’accompagner un jeune en lui faisant bénéficier d’une vraie aide au sein d’un service et de participer à la construction de son expérience et de son projet professionnel. De plus, cela permet d’avoir une personne dans la durée. En effet, en cycle de mastère, les étudiants sont très présents en entreprise. Ainsi, cela nous permet d’envisager sa formation aux différents outils et processus, ainsi que son action sur le long terme, au sein de la structure.

Qu’attendez-vous d’un(e) étudiant(e) en alternance ?

Dans un premier temps, il est important qu’il s’intègre rapidement dans l’entreprise. Il doit ainsi faire preuve d’adaptabilité et d’ouverture d’esprit. Ensuite, sa curiosité et sa motivation faciliteront grandement son adaptation à nos outils, nos processus et notre culture d’entreprise. Enfin, j’attends qu’il soit force de proposition et qu’il prenne des initiatives.

En tant que tutrice, comment définissez-vous votre rôle auprès d’Etienne ?

Je dois m’assurer qu’il soit bien formé et bien intégré, pour qu’il puisse mener à bien ses différentes missions. Cela demande de faire preuve de pédagogie et de disponibilité. En tant que tutrice, je me dois de l’accompagner vers la réussite. Mon rôle est aussi de susciter sa curiosité et sa prise d’initiative pour l’amener sur des sujets nouveaux. L’objectif est d’assurer sa montée en compétences et d’enrichir son expérience professionnelle, notamment pour son projet de carrière.

Quels sont les apports d’une expérience en alternance selon vous ?

Pour l’alternant, cela permet de mettre en application les connaissances apprises à l’école au sein de son entreprise d’accueil et d’avoir une « véritable » expérience professionnelle. Cela facilitera grandement sa future intégration dans la vie active. Pour le tuteur, cela permet d’avoir un regard différent et novateur sur certains aspects de son métier et de pouvoir le faire évoluer dans ce sens.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant pour qu’il soit l’alternant idéal ?

Il doit être à l’écoute et curieux. Ces deux aptitudes favoriseront son implication et sa prise d’initiative. Il doit notamment faire preuve d’humilité dans sa façon d’aborder les sujets et les personnes, pour être en adéquation avec son statut d’apprenti. Il y a donc un équilibre à trouver. Par ailleurs, c’est aussi mon devoir de l’aider et de le conseiller pour qu’il puisse endosser ce rôle d’alternant modèle, ou du moins, de s’en rapprocher tout au long de son contrat.